Le Gaucho, vu par le photographe Emiliano Martinez

 

Gaucho Argentine Corrientes Ituzaingotienepayé Emiliano Martinez

Ituzaingó, Argentine, province de Corrientes.

Située à 50 km de la frontière avec le Paraguay, la province de Corrientes se trouve dans les étendues infinies de la pampa argentine. Les « Pampas » sont de grandes plaines fertiles et humides de la rivière Parana qui permettent de cultiver la terre et d’élever le bétail. Il semble que le temps se soit arrêté dans ce coin de la planète, où le progrès et le changement ont du mal à s’imposer et où les hommes sont profondément attachés aux traditions de leurs ancêtres.
On naît Gaucho, on ne le devient pas. Vous pouvez adopter leur mode de vie, vivre avec eux, travailler avec eux, …vous ne serez jamais vraiment leur “frère”. Pour cela, il faut être né avec eux…

Gaucho Argentine Corrientes Ituzaingotienepayé Emiliano Martinez chevaux poncho

Les Gauchos sont, pour la plupart, vu comme les cow-boys de l’Amérique du Sud ; Mais il serait réducteur de les définir ainsi, en laissant de côté leur immense patrimoine culturel et les nombreuses traditions qui les caractérisent d’une manière unique.

Le Gaucho a toujours été l’emblème de l’homme luttant contre le progrès, non pas par bêtise mais par fierté, car il savait qu’en acceptant le changement, il perdrait tout ce qui le caractérise.

Gaucho Argentine Corrientes Ituzaingotienepayé Emiliano Martinez chapeau

Le photographe Emiliano Martinez, dont vous pouvez voir les photos dans cet article a voulu défendre la cause des Gauchos, en les immortalisant dans les différents moments de leur vie quotidienne, afin qu’ils ne soient pas oubliés. Valoriser leur différence plutôt que de chercher à l’écraser ou à la faire évoluer.

Cette pensée se retrouve dans le chef d’œuvre de la littérature argentine El Gaucho Martin Fierro, de l’écrivain et journaliste José Hernandez. Son travail a eu pour but de défendre les Gauchos face aux critiques déplacées des intellectuels Européens qui considéraient le mode de vie des Gauchos comme démodé et marginal.

Depuis ce jour, tous les 6 décembre (date de la parution de la première partie de l’œuvre d’Hernandez, en 1872), on fête la journée nationale du Gaucho (« Dia Nacional del Gaucho ») en Argentine.

 

 

 

Emiliano Martinez  est un jeune photographe argentin qui cherche à promouvoir  la culture “correntina” (de la province de Corrientes, Nord-Est de l’Argentine) dont Il est originaire. Il focalise son travail sur les habitants de cette région, leur mode de vie et leurs traditions.

Pour retrouver les photos d’Emiliano Martinez, cliquez  ici pour son blog, et ici pour son Instagram !

Extrait de l’article de blog I Gaucho d’Andrea Savona, traduit de l’italien et adapté par Chloé Proust, co-fondatrice de Tierra Latina – 08 Août 2016