Immersion chez l'habitant en Amérique Latine

Séjours sur mesure, chez l'habitant en Amérique Latine

Spécialiste de l’Amérique du Sud, Tierra Latina propose aux voyageurs de découvrir le continent sous un nouvel angle, porté vers ses habitants et leurs cultures.

Derniers articles

On vous rappelle !

Suivez nous:

Top
pérou fête de la toussaint

Pérou : fêtes de la Toussaint et des défunts

Pérou : fêtes de la Toussaint et des défunts

Si les fêtes de la Toussaint sont célébrées un peu partout en Occident, elles ont une saveur particulière en Amérique Latine et plus particulièrement au Pérou.

Si vous avez la chance de vous trouver au Pays des Incas à cette période, voici les événements à ne surtout pas manquer :

31 octobre : la Fête de la chanson Criolla

La musique criolla (c’est-à-dire créole) fait partie de la culture péruvienne, surtout sur la côte. A tel point que, depuis 1944, une fête lui est officiellement consacrée. Née du métissage et du mélange des cultures des noirs africains (venus en tant qu’esclaves au temps des Conquistadors), des indigènes et des Espagnols, elle est l’emblème d’une identité sociale plurielle.

La musique criolla désigne de façon globale tous les styles ayant des influences africaines ou européennes comme le festejo, la marinara, la polka peruana…

La Fête de la Chanson Criolla est une formidable opportunité pour découvrir tout un pan de la culture péruvienne, danser et s’amuser !

 1er et 2 novembre : El Dia de Los Difuntos

Le Jour des Morts et la Toussaint sont des fêtes religieuses très importantes célébrées dans tous le pays. Pour les Européens, elle peut être surprenante car elle mêle la tristesse et la joie.

Le matin du 1er novembre, la tradition veut que les familles se rendent à la messe.

Le déroulement de la suite des événements dépend ensuite de l’endroit où vous vous trouvez, mais ils auront tous une tonalité légère et gaie : il s’agit véritablement de “fêter” tous les disparus, qu’il s’agisse d’ancêtres lointains ou de proches perdus récemment.

Les cimetières se transforment en lieux de vie animés : on y apporte des fleurs (surtout dans les localités de la côte) ou de la nourriture qui sera partagée, de façon symbolique, avec les âmes du purgatoire (dans les sites de la Sierra). Des groupes de musique viennent aussi jouer des chants traditionnels.

Parfois, notamment dans les zones rurales, le 1er novembre est consacré à la préparation des festivités du lendemain. Les Péruviens se souviennent des goûts du défunt et ils cherchent à lui rendre hommage en lui apportant tout ce qu’il aimait : des plats, des boissons, des petits objets évoquant ses loisirs favoris… Ces offrandes seront ensuite déposées le lendemain au cimetière.

Il arrive aussi que des communautés indigènes célèbrent la Toussaint en se rendant la nuit sur les tombes des défunts pour y allumer des bougies, et parfois y faire la fête toute la nuit ! Une croyance populaire veut en effet que les morts, à partir de minuit, sortent des ténèbres (même de façon désincarnée) pour partager ses retrouvailles avec les vivants. Durant l’époque Inca, ils étaient même déterrés chaque année… Mais soyez rassurés : cette pratique a totalement disparue aujourd’hui !

A La Arena (une localité au Nord du Pérou proche de la ville de Piura), on pare les enfants de leurs plus beaux atours. Les familles ayant perdu un proche en bas-âge offrent à ceux qui ressemblent à leur défunt des gourmandises traditionnelles (la Cocada à la noix de coco, le Camotillo à la patate douce…) présentées dans des Angelito (de jolis petits sachets).

Faut-il aller à la rencontre des Péruviens lors de la Toussaint ?

En Europe, il pourrait sembler incongru, et parfois même déplacé, d’aller échanger avec les personnes venues se recueillir sur les tombes de leur proche lors de la Toussaint.

Au Pérou, et plus généralement dans toute l’Amérique Latine, les traditions sont très différentes. Dans la mesure où il s’agit d’une célébration, la population est très chaleureuse et l’ambiance des ces journées est conviviale. N’hésitez pas à aller à la rencontre des gens, ils seront ravis de vous faire découvrir leurs rites et de discuter avec vous.

L’avis de Chloé et Arthur, de Tierra Latina

Rendez-vous dans les cimietières de Lima ! Ça sera pour vous l’occasion de vivre l’expérience comme un local, bière à la main et musique en fond. Fêtez ses défunts c’est aussi un moment de joie !

You don't have permission to register