Personnaliser votre voyage
/
/
Valise Colombie : Les conseils essentiels pour préparer votre voyage

Valise Colombie : Les conseils essentiels pour préparer votre voyage

janvier, 2024

Le contenu de votre valise dépend de la saison, du style de voyage en Colombie que vous allez faire et surtout des régions que vous allez visiter ! Vérifiez l’équipement le plus adapté pour chaque destination, suivant l’altitude ou l’environnement naturel : forêt tropicale, désert, montagne, plages… Les conditions sanitaires locales sont aussi à prendre en compte.

Quel type de bagage choisir pour un voyage en Colombie ?

Sac de voyage ou valise ? Privilégiez le côté pratique et confortable pour vous ! Sauf si vous voyagez sac au dos, un bagage à roulettes est toujours préférable d’autant plus si vous changez régulièrement de lieux d’hébergement. En effet, vos bagages vont passer d’un hôtel à l’autre, dans différents types de véhicules qui assureront vos transferts. Cela facilitera toutes ces transitions. Il va de soi qu’un bagage qui ferme à clé, avec un cadenas ou avec un code intégré est hautement recommandable. Nous conseillons aussi de tenir toujours fermée votre valise durant la journée dans votre chambre d’hôtel. Avec la plupart des compagnies, le bagage que vous enregistrez en soute ne doit pas dépasser 23kg sur un vol en classe économique. En cabine Premium Economy, vous avez le droit à 2 bagages en soute de 23 kg maximum chacun.

Un petit sac à dos en bagage cabine vous permettra de ranger vos papiers, vos documents de voyage (passeport, programme et guide de voyage, contacts sur place…), de la lecture, des produits d’hygiène et de santé, un change éventuel (pratique en cas de retard de bagage à l’arrivée !). Ne sont autorisés en cabine que les liquides et crèmes conditionnés dans des contenants de 100 ml maximum rangés dans un sac transparent fermé d’un volume maximum d’1 litre et n’excédant pas 20x20cm. Sur place, ce sac à dos léger (et multipoches) sera aussi le compagnon idéal lors de vos déplacements en journée ou en randonnée.

Le conseil de nos experts voyage
Voyage 100 % Colombie

voyage-colombie-zona-cafetera-jeremy-stewardson-unsplash
Colombie, Zona Cafetera @ Jeremy Stewardson, Unsplash

Quels vêtements emporter dans sa valise en Colombie ?

En Colombie il n’y a pas de grande différence de climat tout au long de l’année, mis à part la période septembre-octobre, plus arrosée. C’est surtout en fonction des régions que vous allez visiter qu’il faudra choisir votre garde-robe. Voici une liste de conseils pour les vêtements et le matériel de base à prévoir en fonction des régions de Colombie.

Bogota et les régions montagneuses

Ici, la pluie n’est pas rare ! De fait, prévoyez un vêtement de type K-Way imperméable et un bon pull pour le matin et le soir pour visiter la capitale colombienne et les régions andines. En effet, nous sommes en altitude : Bogota se trouve à plus de 2500m au-dessus du niveau de la mer !

Région du café (Pereira, Salento, Armenia, Manizales…)

Cette région de moyenne altitude à la végétation luxuriante se trouve entre 1400m (Pereira) et 2000m au-dessus du niveau de la mer (Manizales). Des vêtements légers et confortables sont recommandés. Il en est de même pour Barichara, joyau colonial de la cordillère des Andes, au climat sec et agréable toute l’année.

Le conseil de nos experts voyage
Voyage Colombie : circuit des incontournables

voyage-colombie-cocora-salento-fernanda-fierro-unsplash
Colombie, Vallée de Cocora @ Fernanda Fierro, Unsplash

Medellin

Dans la ville de « l’éternel printemps » et sa région, le climat est tempéré mais le vent peut être frais en soirée. Optez donc pour des vêtements de coton avec un pull, gilet ou une veste pour le soir.

Région des Llanos

Si vous allez à Caño Cristales dans la sierra de Macarena (entre juin et novembre pour profiter des rivières colorées) ou dans des réserves naturelles autour de Yopal, prévoyez un sac à dos pour ce mini-séjour de 2 à 4 jours. Emportez des vêtements légers (manches longues si vous craignez le soleil), un maillot de bain, une serviette, un chapeau, une lampe de poche, une lotion anti-moustiques, une crème solaire, un vêtement imperméable de type K-way, une gourde de bonne capacité, des jumelles et un appareil photo pour immortaliser ces sublimes paysages.

Amazonie

Les mêmes recommandations que pour les Llanos s’appliquent pour un séjour dans la forêt amazonienne à Leticia. Cependant, rajoutez dans votre valise un poncho de pluie surtout de novembre à avril. Pour rappel, la meilleure période pour partir dans l’Amazonie colombienne se situe entre juin et octobre, hors de la saison des pluies.

Carthagène, Santa Marta et Tayrona

La côte caraïbe est chaude avec un assez fort taux d’humidité. Choisissez des vêtements amples en coton ou en lin, une paire de tennis, des sandales ou des chaussures de plage, maillot et serviette de bain, lunettes de soleil, éventail, crème solaire et anti-moustiques. Vous voilà prêts pour profiter des sublimes plages des Caraïbes !

Le conseil de nos experts voyage
Colombie : voyage nature

Partir en juillet-août en Amérique Latine : Colombie - Tayrona
Parc national naturel de Tayrona @ Azzedine Rouichi, Unsplash

Désert de la Guajira

En découvrant cette zone désertique au nord-est de la Colombie, vous allez faire de longs trajets en 4×4, marcher dans des dunes, vous baigner et dormir en hamac. Nous conseillons d’emporter des chaussures de sport, des sandales ou tongs, short, t-shirt et pantalon en toile, maillot de bain, trousse de toilette, une lampe de poche avec des piles de rechange, crème solaire et anti-moustiques, de bonnes lunettes de soleil et un chapeau.

Choco et côte pacifique

C’est ici, à Bahia Solano que l’on peut observer les baleines à bosse entre juin et octobre ! Pour explorer la forêt tropicale humide de la région de Nuqui ou les mangroves en canoë, les vêtements légers et imperméables sont de mise ainsi qu’un sac étanche pour garder au sec vos affaires. Un maillot de bain suffira pour profiter des plages de sable noir ! N’oubliez pas vos jumelles pour observer les nombreux oiseaux ainsi que masque et tuba pour une séance snorkeling sur les récifs coralliens !

Les îles : Rosario, archipel de San Bernardo, San Andrés, Providencia et Santa Catalina :

On part léger pour un séjour dans les îles colombiennes, que ce soit en bateau (pour les îles du Rosaire et San Bernardo) ou en avion (pour les 3 dernières). En effet, le poids des bagages est limité avec une franchise de 10kg en soute par personne entre San Andrès et Providencia.

Dans votre sac à dos, en plus de vos affaires de toilette, emportez une tenue de plage, short, robe ou pantalon de coton, sandales, chaussons de plongée pour vous protéger des coraux, crème solaire et anti-moustiques.

Le conseil de nos experts voyage
Colombie, plages et farniente : Isla Baru & Carthagène

voyage-colombie-plages-san-andres-providencia-darren-lawrence-unsplash
Islas Providencia y Santa Catalina @ Darren Lawrence, Unsplash

Chaussures pour un séjour en Colombie

Une ou deux bonnes paires de baskets ou des chaussures bien confortables sont indispensables pour arpenter les rues des villes coloniales (Bogota, Barichara, Salento, Carthagène…) au pavement ancien et parfois inégal (aïe, Villa de Leyva !). Elles seront aussi parfaites sur les chemins de randonnée standard comme à Guane ou dans la vallée de Cocora.

Eventuellement, vous pouvez emporter une paire plus légère (en toile par exemple) pour un séjour sur la côte, ainsi que des sandales ou des tongs pour la plage. Une paire de chaussures de marche imperméables voire des chaussons de type plongée sera utile pour toute balade à proximité de rivières et de cascades ou activité de rafting ou canyoning.

Si vous avez prévu de faire un trekking plus exigeant, comme la Ciudad Perdida dans la Sierra Nevada de Santa Marta aux chemins ardus et escaliers de pierre, mieux vaudra vous équiper de bottes de randonnée en Gore-Tex avec un bon soutien de la cheville.

Le conseil de nos experts voyage
Colombie secrète : à la recherche de la Cité Perdue

voyage-colombie-ciudad-perdida-rory-macLeod-flickr-v3-963
Colombie, Ciudad Perdida @ Rory MacLeod, Flickr

Voyager en Colombie : Votre trousse à pharmacie

En plus de vos affaires de toilette personnelles, prévoyez une trousse à pharmacie dans la valise qui correspond à vos besoins en matière de santé. Si vous avez des médicaments avec ordonnance, n’oubliez pas de l’emporter avec vous. Sur place, évitez de consommer des médicaments achetés dans la rue car il existe des risques de contrefaçon. Voici notre check-list :

  • Doliprane ou antidouleur
  • Un médicament contre la “turista” au cas où et contre les maux d’estomac
  • Un répulsif contre les moustiques (ou repelente), il en existe de qualité en France contre les insectes tropicaux mais il est aussi possible de s’en procurer sur place. En particulier, mieux vaut se protéger dans les zones tropicales de la Colombie, comme l’Amazonie et la côte caraïbe ou Pacifique. Vous pouvez opter pour un produit 2-en-1 qui s’applique sur la peau et sur les vêtements. Vous limiterez ainsi considérablement les risques de contracter une maladie transmise par les moustiques comme la fièvre jaune ou le paludisme.
  • Une crème apaisante contre les piqûres d’insectes
  • Crème solaire
  • Gel hydroalcoolique
  • Médicament contre le mal des montagnes si vous êtes sujet à cela (l’arrivée à Bogota vous propulse déjà à 2625m d’altitude !)
  • Quelques masques anticovid pour l’avion.

À noter : l‘usage d’un répulsif contre les insectes et de la crème solaire sont interdits lors d’une visite de Caño Cristales !

Colombie : Quels autres accessoires emporter ?

  • Téléphone portable et chargeur : vous aurez du Wi-Fi chaque fois que vous serez à l’hôtel ou dans un restaurant, le débit sera meilleur dans les grandes villes que dans les petits villages reculés de la région du café ou en pleine montagne. Il est également possible d’acheter sur place une carte SIM locale (entre 3 et 5 € selon les opérateurs). Pour cela, vous aurez fait débloquer votre téléphone avant votre départ de France.
  • Paire de jumelles pour l’observation des oiseaux ou des baleines
  • Gourde isotherme de qualité pour garder votre boisson fraîche ou chaude. Attention, évitez de boire l’eau du robinet même si les grandes villes ont un bon système d’adduction de l’eau. Préférez l’eau en bouteille ou filtrée.
  • Adaptateur : en Colombie, les prises électriques ont soit deux uniques fiches plates soit une troisième fiche ronde. Il vous faut donc prévoir un adaptateur universel

Dernières recommandations pour votre voyage en Colombie

Attention aux objets de valeur, comme les bijoux ou les montres de marque en évidence. Gardez l’œil sur vos affaires dans les aéroports, gares routières, halls d’hôtels, marchés… En bref, partout où il y a du va et vient, et où l’on peut être facilement distrait.

La sécurité s’est considérablement améliorée en Colombie. Cependant, comme souvent en Amérique latine, le centre-ville peut être davantage le lieu de petite délinquance contrairement aux quartiers résidentiels ou “touristiques”, plus surveillés et plus sûrs. La prudence est de mise quand on voyage sur un continent étranger, a fortiori dans des pays où la différence entre classes sociales peut être important.

Le conseil de nos experts voyage
Demande de devis

voyage-colombie-carthagene-ruelle-femme-shonejai-pixabay-963
Colombie, Carthagène des Indes @ Shonejai, Pixabay

Questions fréquentes

Comment s’habiller pour un voyage en Colombie ?

D’une façon générale, voici nos conseils pour vous habiller en Colombie : emportez des vêtements confortables (pantalons en toile, jeans, t-shirts, robes, chemises en coton ou en lin), un pull ou une veste pour le soir dans les régions montagneuses et un vêtement léger imperméable. Vous serez ainsi équipés aussi bien pour visiter les villes que crapahuter sur les sentiers de randonnée, en forêt ou dans les Andes.

Avec l’altitude, la superposition de « couches » de vêtements permet d’affronter avec sérénité des dénivelés importants en une seule journée et la variété de climats qui va avec !

Quel budget pour 2 semaines en Colombie ?

La durée moyenne d’un voyage en Colombie est d’environ 2 semaines. En été et en période de vacances scolaires, quand on voyage avec des enfants, la durée peut aller jusqu’à 3 semaines, voire un mois. La Colombie est deux fois plus grande que la France, donc mieux vaut amortir le prix du vol A/R et voyager à un rythme plus tranquille !

Voici une idée de budget, à affiner suivant la saison, la catégorie des hébergements, le nombre de participants (ces prix s’entendent base 2 personnes, sans le vol international) :

Pour un circuit de 14 nuits en Colombie, il faut compter entre 2400 € et 2800 € par personne. Le prix varie aussi suivant les régions prévues au programme. Par exemple, la Guajira, Caño Cristales ou l’Amazonie sont plus coûteuses car elles supposent toute une logistique notamment de transport, des excursions guidées et incluent la pension complète.

Pour un circuit de 20 nuits en Colombie avec Bogota, Medellin et Carthagène et une immersion nature (Llanos, Choco et trek Cité perdue), comptez environ 3500 € par personne.

Pour un circuit complet de 3 bonnes semaines, incluant 3 jours sur une île des Caraïbes, prévoyez un budget de 4500 € par personne minimum, avec les hébergements, des expériences chez l’habitant et des activités dans la majorité des étapes

Quels sont les vaccins obligatoires pour la Colombie ?

Aucune vaccination n’est exigée à l’entrée du territoire colombien. Cependant, il convient d’être à jour de ses vaccinations usuelles pour l’Europe. Prenez donc soin de vérifier la validité de vos vaccins DT-Polio, et R.O.R (rougeole-oreillons-rubéole) pour les enfants.

Dans des conditions de voyage rudimentaires, il est recommandé d’être vacciné contre la fièvre typhoïde, les hépatites virales A et B et parfois la rage suivant les lieux de séjour. Le mieux est de demander conseil à votre médecin avant le départ.

Le vaccin contre la fièvre jaune est obligatoire pour les voyageurs en provenance du Brésil, de République Démocratique du Congo, d’Ouganda et d’Angola, ainsi que pour entrer dans les parcs nationaux colombiens, comme Tayrona. Ce vaccin est également recommandé si vous séjournez en Amazonie, dans le Guaviare, le Choco ou la Guajira, ainsi qu’à Santa Marta. Cette vaccination doit être pratiquée dans un centre de vaccinations internationales agréé, au moins dix jours avant le départ. N’oubliez pas d’emporter avec vous votre certificat de vaccination antiamarile !

Enfin, cela ne se met pas vraiment dans la valise, mais pensez à vérifier votre assurance assistance (maladie et rapatriement) avant de partir en Colombie. En effet, il est vivement recommandé de se munir d’une assurance permettant de couvrir les éventuels frais médicaux et de rapatriement sanitaire.

Pour plus d’informations, consulter le site officiel du Ministère des Affaires étrangères

Catégories du blog
Votre aventure en Amérique Latine commence dès maintenant !

A voir aussi