Demande de devis

On vous rappelle!

Suivez nous:

Image Alt

Chloé, co-fondatrice de Tierra Latina

Portrait de Chloé, co-fondatrice passionnée par l'Amérique Latine

Tierra Latina a été créée par Chloé et Arthur. Découvrez sans plus attendre le portrait de sa co-fondatrice.

 

Qui es-tu ? D’où viens-tu ? Comment tu as choisi l’endroit où tu vis ? Raconte-nous ton histoire

Je suis née aux Sables d’Olonne (Vendée) et j’ai fait mes études à Angers (Maine et Loire), à l’ESTHUA. où nous nous sommes rencontrés avec Arthur !

C’est à mes 15 ans que j’ai décidé d’apprendre l’espagnol sérieusement, au-delà des cours du Lycée. J’ai donc trouvée une correspondante à Granada, en Andalousie (sud de l’Espagne). Pendant 2 ans, nous sommes allées en vacances chez l’une chez l’autre. Quand elle venait, on parlait français, quand j’y allais, on parlait espagnol !

À l’obtention du bac, j’ai pris une année sabbatique pour voyager. Je suis partie en Nouvelle-Zélande en séjour linguistique. Puis je suis revenue en France souffler mes 18 bougies avant de partir pour Madrid (Espagne) en tant que fille au pair.

C’est à l’issue de cette année de voyage que j’ai décidé de commencer la fac de tourisme à Angers à l’ESTHUA. L’avantage, c’est que ce cursus permet de faire des stages et des échanges universitaires à l’étranger. C’est dans ce cadre que j’ai pu retourner en Nouvelle-Zélande avant de partir en stage l’année suivante au Pérou et, entre temps, de faire un semestre d’études à Moscou.

J’ai donc mis les pieds en Amérique Latine pour la première fois en 2011 à Cuzco, au Pérou. J’ai profité de ce séjour au Pérou pour visiter le Nord du Chili, la Bolivie, la Colombie. Je suis tombée complètement amoureuse de ces paysages complètement hallucinants et surtout des habitants, de leur culture, de leurs traditions. J’aime ce continent, à la folie !

J’y suis ensuite retournée en 2014 pour un dernier stage de 6 mois… qui se sont transformés en 5 ans. En effet, c’est à ce moment que nous avons monté Tierra Latina avec Arthur. Entre la France et l’Argentine.

 

Ton plus beau souvenir en Colombie

Sans hésiter, ma rencontre avec une communauté locale sur les hauteurs de Raquira (village au Nord-Est de Bogota la capitale). C’était en 2011 et cette rencontre m’a bouleversée.

La communauté vit en autarcie depuis toujours, par choix. Choix qu’ils défendent avec ferveur et sagesse. Être accueillie comme l’une des leurs chez eux, partager nos visions du monde et nos réalités respectives reste pour moi l’expérience de voyage la plus forte que j’ai vécue.

C’est incontestablement cette expérience colombienne qui a fait germer l’idée de proposer des séjours chez l’habitant en Amérique du Sud à des voyageurs.

 

Ton plus beau souvenir de voyage

Entre le trek dans la jungle vers la cité perdue à Santa Marta (Colombie), la croisière au Cap Horn (Chili), le trek sur le glacier Perito Moreno (Argentine), les 3 jours de marche pieds nus dans le désert du Lençois (Brésil) et mes 21 ans dans le désert de sel d’Uyuni (Bolivie), mon coeur balance…

“Quand on aime on ne compte pas”. L’Amérique Latine, pour moi, est LE continent qu’il faudrait découvrir avant de mourir. Peu importe le pays, on retrouve des constantes : l’accueil chaleureux des habitants, la bonne humeur, les paysages grandioses, la valeur de l’instant présent.

 

Ta plus belle rencontre au sein de Tierra Latina

J’ai aimé et me suis attachée à tous ceux et celles qui sont passés chez Tierra Latina. J’ai même tissé de forts liens d’amitiés avec certaines d’entre elles.

La plus belle rencontre pour moi reste celle qui est à l’origine de cette aventure incroyable : mon ami et associé Arthur !

 

Le voyage Tierra Latina qui te fait rêver 

Sans surprise, tous me font rêver…! Difficile de choisir. Donc je passe et vous invite à vous faire votre propre opinion en naviguant sur le site.

 

L’événement que tu attends le plus dans l’année

Noël ! Et si possible, en famille. J’aime beaucoup le mois de décembre : l’entrée dans l’hiver en France avec toutes les réjouissances gastronomiques qui vont avec. En Amérique Latine, l’arrivée de l’été et des grandes vacances ! Les asados (barbecues) entre amis sur les terrasses et les cinémas de plein air.

 

Le plat qui représente le plus ta culture

Une belle assiette de fromages ! Et oui c’est clairement ce qui me manque le plus quand je suis à l’étranger ! Et les cafés en terrasse aussi (très français, aussi surprenant que cela puisse paraître !).

 

Un film, un livre qui t’a marquée

En l’occurence un film : Diario de motocicleta (carnet de voyage en français). Il retrace le grand voyage à moto qu’a entrepris Che Guevara à travers l’Amérique Latine à 23 ans. C’est un film qui donne le goût du voyage.

Et, pour faire une entorse à la question, je vais citer une chanson que j’affectionne particulièrement. Tout comme son clip. Latinoamerica du groupe portoricain Calle 13. Tout ce qui est dans ce clip représente ce qui m’émeut dans l’Amérique Latine.

 

La chanson que tu fredonnes tout le temps

Dernièrement, c’était La Bicicleta du duo colombien Shakira-Carlos Vives !

 

Un message pour les voyageurs de Tierra Latina

Gracias !

Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance et continuent de le faire et de nous recommander autour d’eux. C’est grâce à vous que l’on a la chance d’en être là aujourd’hui 🙂

Alors simplement merci à tous nos voyageurs Tierra Latina !

 

Tu es plutôt ?

 

– Vin ou cocktail ?

Vin rouge, Malbec ou Cabernet Sauvignon argentin, Carménère chilien de préférence.

– Mer ou montagne ?

Je suis née à la mer mais je préfère les paysages montagneux !

– Empanadas (spécialité d’Amérique Latine) ou Asado (barbecue argentin)

Asado pour le côté convivial et “rituel” du barbecue dominical argentin.

– Salsa ou tango ?

Tango !

– Football ou rugby ?

Football ! J’ai eu la chance de vivre la finale Argentine-Allemagne de la coupe du monde 2014 à Buenos Aires. L’ambiance était magique. Le football, en Amérique Latine, c’est une religion.

– Lamas ou manchots ?

Manchots Papous d’Ushuaïa, en Argentine.

– Randonnée ou plage ?

Randonnée, mille fois. Et dans la Cordillère des Andes si possible, qu’importe le pays.