Demande de devis

    On vous rappelle!

    Suivez nous:

    alexandra-voyage-a-salento-colombie

    Voyage en Colombie : le triangle du café

    Explorez le récit d’Alex, en voyage de repérage avec Chloé dans le triangle du café en Colombie. Durant trois jours, découvrez leurs bonnes adresses et leurs expériences. Trekking, randonnée à cheval, dégustation de café et logement chez l’habitant : un voyage 100% Tierra Latina.

    Ecrit par Alex, responsable des ventes à Tierra Latina

    J’ai profité de mon voyage de repérage en Colombie (Mon voyage de repérage à Popayan et San Agustin) pour visiter une autre partie de ce pays. Avec Chloé, co-fondatrice de Tierra Latina nous sommes parties trois jours au sein du triangle du café. Nous avons au l’opportunité de rencontrer de nouveaux partenaires pour accompagner nos voyageurs lors de leurs prochains séjours en Colombie. Nous commençons notre périple en atterrissant à Pereira, aéroport le plus proche de la zone cafetière. Sachez qu’il est aussi possible d’atterrir à Armenia ou Manezales. Avec notre guide Erney, nous rejoignons la petite ville colorée de Salento où nous passons la nuit.
     

    Trekking dans la vallée du Cocora en Colombie

    Levées de bonne heure et de bonne humeur nous partons en direction de la Vallée de Cocora à environ trente minutes du centre-ville. Sur la route nous observons les paysages verts de la Colombie. Nous montons de plus en plus en altitude, et cela se sent au niveau du souffle (environ 3200m). Quelques mètres avant l’entrée du parc naturel nous ne résistons pas à l’envie de continuer à pied quelques minutes pour respirer l’air frais. Et nous avons bien fait puisque nous avons la chance d’observer un condor juste au-dessus de nos têtes. Le condor porte chance en Colombie. Et nous l’expérimentons tout le long de la journée puisque la pluie ne viendra pas nous tenir compagnie.

     

    La Vallée du Cocora offre d’immenses plaines avec de multiples palmiers de cires. Fait rarissime, puisque les palmiers poussent généralement en bord de mer / océan avec un climat chaud. C’est grâce à une fine couche de protection grise (cire) que les palmiers peuvent résister au froid et à la pluie de cette zone. Les palmiers de cire ont été découverts en 1783 et reconnus en 1801 par l’explorateur Humboldt.  Ici nous sommes en pleine montagne et en altitude dans la Cordillère Centrale de Colombie. Au sein de cette province du Quindio, nous trouvons les palmiers de cire les plus grands et les plus fins de toute l’Amérique Latine (c’est le seul continent qui en abrite). Le palmier peut mesurer jusqu’à 72 mètres (mais en moyenne ils mesurent jusqu’à 40 mètres). Autrefois les palmiers étaient utilisés pour leur cire, aujourd’hui c’est une espèce protégée. Un palmier de cire vit environ 200 ans et met environ 100 ans à grandir complètement. En 1985 le palmier de cire a été déclaré Arbre National de la Colombie. Faites découvrir à vos enfants la vallée de Cocora grâce au nouveau dessin-animé de Disney Encanto se déroulant au milieu des palmiers de cire.

    Chloé à choisi de traverser ces plaines en randonnant à pied. Elle traverse les différentes fincas (terrains agricoles) en observant les palmiers de cire. Avec un climat généralement pluvieux, Chloé vous recommande de bien vous équiper avant votre trekking : chaussures de randonnées, crème solaire, chapeau / casquette et de l’eau. Il existe différents circuits de randonnées dans la vallée du Cocora. Bien conseillée par notre guide, Chloé fait une boucle d’environ deux heures. Elle a adoré cette expérience et recommande chaudement à nos voyageurs de le faire tôt le matin pour éviter la pluie qui arrive généralement à midi.

    Quant à moi, j’ai opté pour la randonnée à cheval de trois heures dans la vallée du Cocora. Avec mon guide nous empruntons le chemin opposé de Chloé afin de rejoindre un mirador. Nous traversons rivières, fincas, forêts et grimpons jusqu’à obtenir une vue à couper le souffle sur la vallée. C’est un moment privilégié puisque lors de ma randonnée j’étais seule au monde, je n’ai croisé aucun seul voyageur. Je recommande vivement cette balade à cheval pour les personnes moins sportives et plus sujettes à l’altitude.

     

    Découverte d’une finca de café colombienne

    Nous prenons la route de Manezales à quelques kilomètres de Salento. Nous traversons de très belles propriétés toute aussi belles les unes que les autres. Beaucoup d’habitants de la région du Quindo ont un bon niveau de vie grâce à la production (et l’exportation) de café colombien. Ici, on est chauvin, on dit que le café du Quindo est le meilleur café au monde. Avec notre guide nous visitons une finca de café magnifique hors des sentiers battus. Le lieu est singulier et calme. Après une balade à travers les champs de café, nous récoltons quelques grains à même les plantes pour en savoir plus. Le grain de café doit être rouge foncé pour être récolté, lorsqu’il est vert ou rouge pâle il n’est pas mûr. Nous faisons l’expérience de déguster un grain de café : après avoir enlevé la première couche le grain devient beige. Au premier abord nous nous étonnons de ce goût sucré (comme un fruit), puis l’arôme du café prend toute sa place dans la bouche.

    Nous prenons ensuite la direction des installations de fabrication du café. Des plantations de cacao, des fleurs tropicales se mélangent aux plantations de cacao. Notre guide nous apprend que les grains de café sont sélectionnés en fonction de leur qualité. Il existe trois niveaux de qualité (et en fonction de ça le café est exporté vers tel ou tel pays). Nous apprenons également que Nespresso importe une partie de son meilleur café dans cette finca. Après avoir effectué la sélection des grains, celui-ci se voit enlever plusieurs pellicules avant d’entrer en torréfaction. Nous sentons, dégustons, observons l’origine du grain de café avant de le savourer dans notre tasse.

    Le lieu est incroyable : en plus de leur production de café, la finca offre la possibilité d’y dormir. Une bâtisse magnifique colorée abrite quelques chambres originales, hamacs, salon de dégustation, bibliothèque .. le tout entouré d’un vaste jardin et d’une piscine. Tout de suite nous imaginons très bien nos voyageurs séjourner dans ce petit havre de paix. Ah et j’ai failli oublier : ils ont leur propre production de rhum artisanal aussi.

     

    Une hacienda pas comme les autres à Manizales

    Il existe des lieux exceptionnels comme celui dont je vais vous parler. C’est une hacienda magnifique qui a deux particularités. La première : ils cultivent des citricos (oranges, mandarines, citrons etc.). La seconde : le propriétaire de l’hacienda fait la collection d’orchidées depuis plus de trente ans. Je vais commencer par vous présenter Maria, la fille des propriétaires de cette hacienda. Ici on vit et on travaille en famille. J’ai tout de suite ressenti la gentillesse et la bienveillance de nos hôtes. Après avoir dévalé les plantations d’arbres citriques (en terrasse) nous avons la chance de déguster les oranges locales. Notre guide Erney nous en parle depuis le début du séjour. Selon lui, ce sont les meilleurs oranges du monde. Et franchement c’est vrai: elles sont excellentes. Après une pause goûter face aux montagnes, nous rejoignons l’hacienda de Maria et faisons la rencontre de ses parents. Le papa est aux anges de pouvoir partager sa passion. Nous le suivons sur sa terrasse, dans sa serre et dans son jardin aux couleurs des orchidées. Elles viennent du monde entier, et il les connait une par une et les appelle par leur nom scientifique.

    Après un (autre) café sur la terrasse au rythme du champs des colibris nous découvrons leur maison. Belle surprise : nous pouvons dormir chez l’habitant. La maman de Maria cuisine des produits locaux et frais pendant que les voyageurs profitent du calme et de la vue imprenable sur la vallée. Nous avons un gros coup de cœur pour cet endroit authentique. Nous nous promettons d’y revenir et d’envoyer nos voyageurs afin qu’ils puissent partager un peu de leur quotidien.

    Nous avons adoré notre voyage dans la région du café en Colombie. S’il y a bien un endroit à ne pas manquer, c’est celui-ci. Grâce à ce voyage de repérage, nous avons dénicher pour vous des expériences authentiques et des rencontres uniques avec les habitants. Pour voyager dans la région de Salento, contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de vous donner nos bonnes adresses.

    Publier un Commentaire