Demande de devis

On vous rappelle!

Suivez nous:

top article tierra latina quand partir au chili

Chili : quand partir ?

Partir au Chili : Parcs nationaux, déserts, geysers, vignobles, métropoles … un condensé de paysages diversifiés dans un même pays

Vous prévoyez un séjour au Chili et vous vous demandez quand partir ?
Suivez nos conseils pour choisir le meilleur moment de l’année pour voyager au Chili !

Avec ses 4600 kms de longueur le Chili vous offre au nord un climat désertique, au centre un climat méditerranéen, au sud un climat océanique et sans oublier un climat subtropical sur l’Île de Pâques.

Profitez de différents climats au sein du même pays pour visiter le Chili.

 

Quand partir au Chili par région

 

Quand partir à San Pedro de Atacama, dans le Nord du Chili ?

 

Vous rejoignez l’aéroport de Calama à environ 100 kms du village de San Pedro de Atacama, point de départ des excursions. Lagunes altiplaniques, déserts de sel, villages typiques, réserves naturelles, geysers… des paysages saisissants dans le Nord du Chili.

C’est la partie la plus désertique, voir semi-aride du pays. On privilégie les mois de janvier à mars et de septembre à décembre pour s’y rendre. En effet, en dehors de cette période, les routes ne sont pas toujours asphaltées et l’accès peut y être difficile avec la saison des pluies. Si vous souhaitez voyager sans la foule, privilégiez octobre et novembre, en dehors des grandes vacances scolaires françaises.

Entre la journée et la nuit, les températures varient énormément. Alors que vous pourrez avoir plus de 40° en journée, la nuit les températures peuvent chuter dans les négatives. Et oui, vous êtes en altitude alors on prévoit des habits légers la journée et une doudoune la nuit. Notamment si vous souhaitez observer le ciel étoilé de San Pedro de Atacama, prenez de quoi vous couvrir.

Le coup de cœur de Tierra Latina à Atacama : La laguna Cejar et ses eaux thermales naturelles.

 

quand partir au chili atacama

 

Quand partir dans le centre du Chili, la région de Santiago ?

Capitale du Chili, Santiago se définit comme la métropole par excellence du continent Sud-Américain. Moderne, immense, culturellement riche, Santiago est la principale porte d’entrée du Chili. Profitez-en pour rejoindre le port de Valparaiso, à une heure et demie de bus de la capitale. Connue pour son street-art, Valparaiso fait rêver de par son dynamisme et son originalité. Découvrez l’avis de nos voyageurs Martine et Patrice au Chili.

Dans cette partie du Chili qui se visite toute l’année, vous retrouvez le même climat qu’à Buenos Aires ou encore à Rio de Janeiro. De décembre à février, les températures grimpent, c’est le plein été (23 degrés environ). En hiver, de juin à août, il n’est pas impossible que le ciel soit nuageux ponctué d’averses (climat humide, environ 8 degrés). Si on devait choisir la meilleure période pour visiter Santiago et ses alentours on choisirait les mois d’octobre à avril. Ce sont les mois les plus secs et les plus agréables pour déambuler aux pieds des Andes.

 

Le coup de cœur de Tierra Latina à Santiago : Se rendre au marché central de Santiago pour le déjeuner.

 

quand partir au chili valparaiso

 

Quand partir en Patagonie Chilienne, dans le Sud ?

Voisin de la Patagonie Argentine, la Patagonie Chilienne vous offre son immensité. Torres del Paine, Route Australe ou encore Chiloé sont les principaux spots de cette région patagonne. Des paysages incroyables vous attendent en Patagonie : fjords, parcs nationaux, glaciers, steppe etc. Que ce soit en autotour le long de la Route Australe, en bateau dans les fjords chiliens (Australis) ou à pieds dans le parc national Torres del Paine, il y en a pour tous les goûts et tous les budgets.

Il n’est pas rare d’avoir du vent et la pluie (voir de la neige) en Patagonie Chilienne, mais c’est ce qui fait son charme. Les températures restent relativement basses en été (environ 14 degrés) et en hiver on tourne autour de 3 degrés. Du côté de la Terre de Feu, le vent d’intensifie toute l’année.

Tierra Latina vous conseille les mois de décembre à mars pour profiter pleinement des paysages patagons. Mais c’est aussi la période où il y a le plus de voyageurs. Si vous souhaitez éviter la foule, privilégiez le mois d’octobre (et un kway).

 

Le coup de cœur de Tierra Latina en Patagonie : L’île de Chiloé et ses maisons colorées sur pilotis

 

quand partir au chilie torres del paine

 

Quand partir sur L’île de Pâques ?

L’endroit rêvé pour les aficionados d’aventure et de terres mythiques, on ne nommera plus l’île de Pâques. Au cœur du Pacifique, vous êtes accueillis avec un collier à fleurs. Le temps semble s’être arrêté sur l’île avec ses nombreux Moaïs.

Avec son climat subtropical, l’île de Pâques vous offre un temps chaud et humide en été (de janvier à mars). D’avril à novembre c’est la saison des pluies. Les températures sont quand même agréables, avec en moyenne 20°. Il n’est pas rare d’observer de magnifiques couchers du soleil tout au long de l’année. Rendez vous à Ahu Vai Uri, pour observer le soleil se coucher derrière les moaïs.

Si vous pouvez éviter les mois de janvier et février, c’est mieux car c’est la haute saison sur l’île. Les prix et l’affluence sont élevés à cette période. On conseillera donc plus le mois de mars, fin des vacances sud-américaines. Dans tous les cas, prévoyez votre kway, les averses sont fréquentes.

Le coup de cœur de Tierra Latina sur l’île de Pâques : le volcan Puna Pau et sa roche rouge

 

quand partir au chili ile de paques

 

L’avis de l’équipe de Tierra Latina

 

En résumé, le Chili dispose de différents climats et paysages du Nord au Sud. Si vous avez peu de temps, privilégiez deux destinations (Patagonie et Santiago ou Atacama et Santiago). Si vous avez du temps, vous pouvez commencer votre visite par Santiago puis rejoindre Atacama dans un premier temps avant de rejoindre la Patagonie en fin de séjour.

De nombreuses croisières dans les fjords sont également disponibles. Vous pouvez partir de Puerto Montt et redescendre la Patagonie ou encore naviguer depuis le Cap Horn jusqu’à Punta Arenas.

SI vous êtes déjà en Argentine, vous pouvez traverser la frontière en bus par exemple, soit depuis El Calafate, Bariloche ou encore Salta dans le nord-ouest Argentin. Vous êtes au Pérou ? Rejoignez le nord depuis Arica et découvrez des terres encore méconnues chiliennes comme le Géant d’Atacama ou encore les thermes naturels de Polloquere.  Vous êtes en Bolivie ? Traversez la frontière depuis le Salar d’Uyuni et rejoignez Pica au Chili.

 

Pour aller plus loin :

Inspirez vous de l’expérience d’Anne-Laure, notre spécialiste des treks au Chili.
Du nord au Sud elle vous partage ses plus belles randonnées.

Publier un Commentaire