Demande de devis

On vous rappelle!

Suivez nous:

tierra-latina-voyager-argentine-en-temps-de-covid

Voyager en Argentine en temps de Covid

Chloé (co-fondatrice de Tierra Latina) nous raconte ce qu'elle a perçu pendant son mois de voyage en Argentine, en janvier 2021. Après deux semaines à Buenos Aires, la capitale, elle s’est envolée vers la Terre de Feu à Ushuaïa. Au menu : une semaine de trek et de balade dans les montagnes. Enfin, direction le Delta de Tigre, à l'embouchure du Rio de la Plata.

Des rues ombragées du quartier de Palermo, à Buenos Aires, aux confins de la Terre de Feu à Ushuaïa, retour sur le mois de janvier 2021 où nous avons séjourné en Argentine. L’objectif ? rendre visite à nos partenaires locaux et prendre le pouls de l’Argentine en temps de pandémie.

 

Buenos Aires : les restaurants & bars sont ouverts !

Dans la capitale argentine, le climat est chaud et humide, comme toujours pendant l’été, de décembre à mars. Dans la rue, les taxis, les magasins, les restaurants, les gens portent le masque. Les grandes tablées sont pour le moment prohibées mais il est possible de manger au restaurant ou de boire un verre entre amis, en petits groupes.

Les concerts sont autorisés, mais à certaines conditions : en plein air, avec une jauge de 50%, des places assises numérotées pour respecter la distanciation, le port du masque et pas de vente d’alcool. Même avec tout ce protocole, quel plaisir de pouvoir à nouveau écouter de la musique en live !

photo la grande concert buenos aires
photo la grande concert buenos aires

Pour les magasins et restaurants, nous retrouvons les mêmes protocoles qu’en France. Gel hydroalcoolique à l’entrée, port du masque et distanciation sociale sont obligatoires.

En revanche, tous les lieux et manifestations culturels en intérieur sont pour le moment fermés.

 

Ushuaïa et la Terre de Feu : la magie du bout du monde continue d’opérer, avec ou sans coronavirus !

Ushuaïa est la ville la plus australe du monde. C’est à cet endroit que la Cordillère des Andes (qui commence au nord du continent, sur la côte caraïbe colombienne) se jette dans les mers glacées de l’hémisphère sud, aux portes de l’Antarctique.

Celle ville fait rêver n’importe quel voyageur, de par son nom et de par sa localisation géographique.

Chloé nous raconte : « Ushuaïa est une ville qui s’apprivoise. De prime abord austère (constructions en métal, routes défoncées par les intempéries particulièrement après l’hiver, vent glacial à n’importe quelle saison), Ushuaïa et sa baie ont un parfum de bout du monde inégalable. Plus je m’y rends (c’était ma cinquième fois en janvier !), plus j’aime cet endroit et l’ambiance qui s’en dégage. Et moins j’ai envie d’en partir ».

En effet, la lumière à Ushuaïa est très spéciale, de par la latitude où nous nous trouvons. Elle est bleutée, toujours diffuse. Le soleil ne brille jamais haut dans le ciel mais toujours comme s’il venait de se lever (ou qu’il s’apprêtait à se coucher), en diagonale.

C’est une ville relativement jeune dans sa fondation. Rare sont les Fueguinos (les Natifs de la Terre de Feu, la province où se trouve Ushuaïa) de plus de 20 ans ! Les habitants ici viennent de toute l’Argentine. Attirés par les revenus (beaucoup plus élevés que dans le reste du pays) et les avantages fiscaux, nombre d’entre eux venaient et viennent encore aujourd’hui dans l’idée d’y passer quelques années. Finalement, la petite bourgade du bout du monde est devenue une ville de plus de 60 000 habitants. En effet, dans la majorité des cas, les familles venues chercher fortune sont restées vivre à Ushuaïa et y ont fondé leur foyer.

Pourquoi ? Ici, la nature est omniprésente. À 10 min vous êtes sur une plage, à 15 min dans une forêt primaire, à 30 min sur un glacier ou au bord d’une lagune couleur émeraude. Un paradis pour les amoureux des grands espaces, à condition qu’ils ne soient pas frileux bien entendu.

Au programme de cette semaine au bout du monde : repérage de nouveaux sentiers et de nouvelles excursions pour nos voyageurs.

Contactez-nous et recevez un devis sur-mesure et gratuit pour un voyage à Ushuaïa.

ushuaia-voyage-sur-mesure-argentine-covid-vue
ramos-generales-ushuaia-voyage-sur-mesure-argentine-covid

Depuis Ushuaïa, à la journée : la randonnée jusqu’à la Laguna Esmeralda

Il faut 20 min depuis le centre-ville d’Ushuaïa pour se rendre à l’entrée du sentier. Cette randonnée est accessible à tous les randonneurs. Équipez-vous de bonnes chaussures de randonnée si possible montantes, car le chemin est plein de tourbe. Et la tourbe humide se transforme vite en marécages.

Si vous ne voulez pas encombrer vos valises de chaussures de randonnée, sachez qu’il est possible d’en louer à la journée dans les magasins de locations d’équipement de ski du centre-ville. En janvier 2021, le prix était de 800 pesos (soit 4€) la journée.

Pour cette randonnée, comptez 5 heures aller/retour pour une distance de 9,4km et 160m de dénivelé.

La balade commence dans une jolie forêt avant de traverser la vallée de los lobos (des loups). Là, le sentier longe un ruisseau où l’on peut observer le travail des castors, nombreux dans cette région. Ensuite, il faut monter une colline avant d’arriver tranquillement à la Laguna Esmeralda. Le lac est vert émeraude, comme son nom l’indique (esmeralda). Un cirque de montagnes enneigées fait face à la lagune, dont on peut faire le tour en 30 min.

laguna-esmeralda-trek-ushuaia-argentine
randonnee-laguna-esmeralda-tierra-latina
laguna-esmeralda-canard-ushuaia

 

Le trek du glacier Vinciguerra à Ushuaïa

Ce trek est réservé aux randonneurs expérimentés ou aux voyageurs en bonne condition physique. En effet, il faut compter 7 heures aller/retour pour arriver au glacier. La distance est de 12 km (A/R) pour un dénivelé de 560m.

Le sentier débute à l’extérieur de la ville. Le trek commence par un chemin pédestre qui passe au milieu de champs de boutons d’or et de tourbe. Des chevaux paissent ça et là. Le paysage est tout à fait bucolique !

chevaux-glacier-vinciguerra-ushuaia

Ensuite, on atteint la forêt primaire. Et c’est ici que cela commence à grimper ! Dans cette forêt, trois types d’arbres peuvent être observés : la lenga, le ñire et le guindo. En chemin, nous pourrons voir des fraises sauvages, des « fleurs de chocolat » qui sont surnommées ainsi pour l’odeur évidente qui s’en dégage.

ushuaia-voyage-sur-mesure-argentine-covid-fleur-chocolat
ushuaia-voyage-sur-mesure-argentine-covid-glacier-vinciguerra-lagune

Une fois arrivés là-haut, c’est un spectacle saisissant qui s’offre à nous. La lagune bleu turquoise encadrée par le glacier Vinciguerra qui contraste avec le gris de la roche et des pierres, au sol.

Nous faisons le tour de la lagune pour arriver au plus près du glacier. C’est ici que nous pique-niquons avant de prendre le chemin du retour.

La descente permet, certes, de détendre un peu les cuisses mais aussi d’observer les paysages en contre-bas dans la vallée de boutons d’or où nous avons commencé le trek.

Nous recommandons de réaliser cette randonnée avec un guide de haute montage. Contactez-nous pour un réserver un.

 

La navigation sur le canal de Beagle entre l’Argentine et le Chili dans un petit bateau pour éviter les foules.

Le canal de Beagle est le bras de mer sur lequel se situe la baie d’Ushuaïa. Le Chili se trouve en face, de l’autre côté de la baie. C’est ce canal qu’empruntent les bateaux de croisières pour se rendre au Cap Horn et en Antarctique.

La plupart des agences de voyage locales proposent des excursions en bateau pour naviguer sur le canal de Beagle. Il est possible d’aller jusqu’à l’Estancia Harberton pour dormir chez Abi et observer la colonie de manchots qui y vit, entre autres.

Cette fois-ci, nous avons testé la navigation en petite embarcation de 10-15 passagers jusqu’au phare des Éclaireurs avec un arrêt pour une courte balade sur l’une des îles du canal. Du fait de notre petit nombre à bord, il est possible de parler avec le capitaine, de se balader sur les ponts avant et supérieur du navire et d’écouter les explications de la guide pendant la navigation.

Durée : 3h. La navigation peut être annulée si les conditions météo sont trop mauvaises.

Réservez votre place à l’avance.

isla-lobos-canal-beagle-excursion-ushuaia-argentine
fin-del-mundo-ushuaia-argentine
excursion-canal-de-beagle-voyage-sur-mesure-argentine

Le Delta de Tigre : un havre de paix loin du tumulte de Buenos Aires

C’est dans un écrin de verdure à 30km au nord de Buenos Aires, à l’embouchure du Rio de la Plata que se trouve le Delta de Tigre. Le Delta est le lieu de villégiature privilégié des Porteños (habitants de Buenos Aires). Nombre d’entre eux y ont des maisons ou cabanes sur pilotis où ils se rendent pour le week-end.

Chloé y a loué une maison pour 3 jours. Le voyage a commencé au port de Tigre. C’est ici que passent les lanchas colectivas (bateaux-bus) et les lanchas taxis (bateaux-taxi). Une fois à bord, le capitaine s’engage dans les canaux étroits et les tunnels de verdures qui composent les “rues” de cette ville sur l’eau.

Tigre-buenos-aires-tierra-latina-photo-josh

À Tigre, on peut trouver des petites épiceries sur certaines îles. Sinon, des lanchas supermercado (bateaux-épicerie) passent régulièrement sur les canaux principaux.

Il fait bon vivre. La baignade est possible et certaines îles ont même des plages municipales.

Chaque maison a sa pompe à eau, son ponton, son bateau ou son kayak. Et bien sûr, sa parrilla (barbecue) pour faire son asado le dimanche.

Une fois ses quartiers pris dans la maison, le programme est sous le signe de la détente : balade en kayak sur les canaux voisins, lecture sous les arbres, jeux de société et asado ! De quoi recharger les batteries avant le retour en ville.

Contactez-nous pour réserver votre week-end à Tigre.

Publier un Commentaire