Demande de devis

    On vous rappelle!

    Suivez nous:

    Lever de soleil sur le Base Torres, Torres del Paine National Park

    Trek W au Parc National Torres del Paine, Chili

    Le trek W dans la Parc National Torres del Paine est la randonnée la plus emblématique de la Patagonie au Chili. Comment réserver le trek W ? Quelles sont les étapes du trek ? Comment visiter le Parc National Torres del Paine ? Et comment préparer le trek w ? On vous dit tout !

    Trek W en 4 jours, quelles étapes ?

    Le Trek W se réalise le plus souvent en 4 étapes. Soit 5 jours et 4 nuits dans le Parc National Torres del Paine.

    Le trek le plus emblématique du Chili porte le nom de “W” à cause de la forme que prend le sentier (en rouge sur la carte).

    Fin février 2022, Chloé de Tierra Latina a testé le trek W pour nos voyageurs. Elle l’a fait d’Est en Ouest. La première étape (la plus difficile) qui a donné son nom au Parc National était donc l’ascension à la Base Torres ! Elle est arrivée la veille de l’étape 1 au refuge central pour dormir sur place et commencer le trek très tôt le lendemain matin.

    Torres-del-Paine-W-Trek-Trail-Map-150

    Étape 1 du trek W : ascension à la baseTorres

    15 km. 7 à 8 heures de marche. +870 m / -870 m de dénivelé.

    Se réveiller à 3 h du matin pour monter à la base Torres à la frontale et assister au lever de soleil rougeoyant sur les tours de granit est une expérience magique. Ce matin nous sommes partis du refuge central, à l’Est du circuit W.

    L’ascension commence par une première belle colline, s’en suit un sentier relativement plat. Ensuite, nous entrons dans une forêt de lengas (arbre endémique de la Patagonie). Nous arrivons, 2 heures plus tard (en marchant d’un bon pas), au refuge chileno. Après une petite pause café, nous nous attaquons à la montée ultime, escaladant presque d’imposants rochers.

    Et là, le spectacle est à la hauteur des efforts fournis ! Nous sommes une vingtaine de randonneurs seulement à nous être levés en pleine nuit pour marcher dans l’obscurité la plus totale jusqu’ici. Une vingtaine de chanceux à voir les trois tours de granit qui nous font face changer de couleur minute après minute. Elles passent du jaune pâle au jaune vif, puis à l’orange, puis au rouge ! Enfin, petit à petit, le dégradé s’inverse jusqu’à atteindre une couleur jaune, puis blanche. Il est 7 h du matin.

    Le temps de prendre quelques photos avec nos appareils et nos rétines de cet endroit exceptionnel puis nous entamons la descente.

    Quel bonheur de découvrir ces paysages, traversés un peu plus tôt de nuit, maintenant baignés par la lumière délicate du lever du jour.

    Nous arrivons au refuge central vers 13 h. Une petite recommandation : les pizzas du restaurant de l’hôtel Las Torres (à quelques centaines de mètres du refuge) sont particulièrement appréciables après 7 heures de marche ! À ne pas manquer pour les gourmands qui, comme nous, auront terminé leur pique-nique avant de redescendre.

    Lever de soleil sur le Base Torres, Torres del Paine National Park
    Trek-w-torres-del-paine-chili-sentier-campement-sector-central-tierra-latina
    Trek-w-torres-del-paine-chili-sentier-pont-riviere-tierra-latina
    Trek-w-torres-del-paine-chili-sentier-riviere-tierra-latina

    Étape 2 du trek W : sommet Los Cuernos et Vallée del Francés

    15 km. 7 à 8 h de marche. +600 m / -400 m de dénivelé.

    Ce matin, départ à 9h du refuge central où nous avons passé la seconde nuit. Nous empruntons le sentier qui longe le lac Nordenskjöld aux eaux turquoises sur notre gauche. Sur la droite, l’impressionnant Cerro Cuernos et ses cascades nous accompagnera tout au long de cette journée.

    Les glaciers, perchés à flanc de montagne, subliment ce paysage déjà grandiose.

    Le sentier nous fait passer sur les rives du lac. Le bruit des vagues, le turquoise de l’eau, les plages de galets et le ciel bleu pourrait presque nous faire penser à la Côte d’Azur !

    L’arrivée au refuge Cuernos est majestueuse : en toile du fond, une longue cascade qui émane directement des glaciers et la montagne Cuernos (qui forme 2 cornes de loin, soit cuernos en espagnol). De l’autre côté, une vue imprenable sur le lac et au loin, les steppes de Patagonie du Parc National Torres del Paine.

    Trek-w-torres-del-paine-tierra-latina-cascade-cuernos-voyage-chili
    Trek-w-torres-del-paine-tierra-latina-pont-suspendu
    Trek-w-torres-del-paine-tierra-latina-glaciar-frances
    Trek-w-torres-del-paine-tierra-latina-lac-nordenskjold
    Trek-w-torres-del-paine-tierra-latina-montagnes-patagonie
    Trek-w-torres-del-paine-tierra-latina-randonneurs

    Étape 3 du trek W : Mirador Británico, Mirador Francés et refuge Paine Grande

    15 km – 7 heures de marche – +1000m / -1000m de dénivelé.

    Aujourd’hui, départ matinal vers la vallée du Francés. Nous assistons encore une fois à un lever de soleil sublime sur le glacier suspendu qui nous fait face. La brume matinale a même créée un arc-en-ciel.

    Tandis que nous nous arrêtons prendre des photos de ce moment hors du temps, une petite chouette nous observe. C’est un Chuncho (nom local), Glaucidium Nanum (nom scientifique) ou Chevêchette australe en français. Cette chouette de 20 cm à peine ne s’observe qu’au Chili et dans le nord de l’Argentine. Elle a de grands yeux et son plumage bien fourni est couleur café. C’est un grand moment d’émotion puisqu’elles sont très difficiles à voir, surtout de jour.

    C’est donc pleins d’entrain que nous reprenons le chemin pour arriver au Mirador Francés qui nous offre un panorama à couper le souffle sur le glacier éponyme.
    Nous continuons l’ascension jusqu’au Mirador Britannique en traversant de nouvelles forêts de Nothofagus Antartica, ces arbres endémiques qui semblent pliés par le vent. À l’arrivée, le temps s’est couvert, mais nous avons quand même la chance de voir l’arrière des Cerro Torres observés la veille et tous les autres sommets (de 2100 m à 3050 m) du parc.

    Nous revenons par le même chemin pour atteindre, en fin de journée, le refuge Paine Grande.

    Trek-w-torres-del-paine-chili-sentier-lever-de-soleil-glacier-frances
    Trek-w-torres-del-paine-chili-sentier-lever-de-soleil-chouettel
    trek-w-chili-torres-del-paine-paine-grande

    Étape 4 du trek W : glacier Grey

    22 km. 7 heures de marche. +600 m / -600 m de dénivelé.

    Cette nuit, le vent a soufflé, la pluie est tombée. Ce matin, les cimes du Parc National Torres del Paine sont enneigées.

    Réveil frileux donc, mais départ motivé pour l’ultime étape du trek W : le glacier Grey. Ce glacier fait partie du champ de glace patagonique sud, qui s’étend sur la Cordillère des Andes, à la frontière entre l’Argentine et le Chili.
    Côté argentin, le glacier le plus célèbre de ce campo de hielo patagonico (nom local) est le glacier Perito Moreno.

    Le sentier, bien escarpé sur toute la deuxième moité, longe le lac Grey. Au bout d’1 h 30 de marche, nous apercevons déjà cette immense langue de glace bleutée qui avance sur le lac. Le glacier Grey mesure 6 km de large et 50 m de hauteur.

    Un spectacle aussi fabuleux que bouleversant. En effet, conséquence du réchauffement climatique, le glacier Grey a perdu 19 km2 de glace sur les 30 dernières années. C’est donc chargés d’émotions que nous faisons le chemin inverse pour retrouver le refuge Paine Grande. Pour la première fois du trek, nous marchons sous la pluie et dans un vent glacial, bien propre à la Patagonie.

    Nous rejoignons le ponton Pudeto par catamaran, en traversant le lac Pehoé qui nous offre un magnifique panorama sur les montagnes du Torres del Paine ainsi que les 75 km parcourus.

    trek-w-chili-torres-del-paine-paine-glacier-grey
    trek-w-chili-torres-del-paine-glaciar-tempanos
    trek-w-chili-torres-del-paine-grey-glacier

    Quand réaliser le trek W au Torres del Paine ?

    La meilleure saison pour réaliser le trek W reste l’été austral (d’octobre à fin mars). En effet, en dehors de cette période, la plupart des refuges du circuit sont fermés. De plus, les températures descendent rapidement en dessous de zéro. Il est donc plus difficile de camper !

    Les Chiliens, qui sont les premiers visiteurs du Parc National Torres del Paine, sont en grandes vacances en janvier et février (l’équivalent de notre juillet-août). Aussi, si vous souhaitez rester loin des foules, évitez de partir sur cette période.

    Enfin, nous vous conseillons d’anticiper la réservation du trek W. Habituellement, les refuges ou campings sont déjà complets 10 mois à l’avance. Contactez-nous pour en savoir plus !

    Parc-National-Torres-Del-Paine-Chili

    Comment préparer le trek au Torres del Paine ?

     

    Préparation physique

    Même si le trek W est accessible au grand public, nous vous recommandons de vous y préparer physiquement. Certaines étapes (notamment celle qui mène à la base Torres) s’avèrent être un défi.

    Ainsi, reprendre ou intensifier votre activité physique quelques semaines avant le départ est une bonne option.

    Vous aurez besoin d’un bon cardio et d’un bon souffle pour grimper. Vous pouvez le travailler avec des exercices d’endurance. Et bien entendu, plus vous aurez de force dans les jambes, plus vous profitererez de la randonnée !

     

    Équipement de randonnée

    Pour réaliser le trek W, vous aurez besoin d’un minimum d’équipement.

    Tout d’abord, procurez-vous de bonnes chaussures de randonnée. Préférez les chaussures de marche montantes pour un bon maintien de la cheville et veillez à ce que les bouts soient renforcés. Ainsi vous éviterez les blessures aux orteils dans les descentes caillouteuses !
    Si vous les achetez neuves, pensez à porter vos chaussures avant le trek pour limiter les risques d’ampoules.

    Ensuite, investir dans une paire de chaussettes de randonnée technique permet de limiter les douleurs aux pieds en général. Nous avons une petite préférence pour les chaussettes en laine de mérinos. Elles tiennent chaud tout en laissant vos pieds respirer. Par ailleurs, elles sèchent très vite.

    Idéalement, équipez-vous d’un pantalon de randonnée qui peut se convertir en short. Ils ont l’avantage de sécher très vite en cas d’averses. De plus, ils ne prennent pas de place dans le sac.

    Pour le haut du corps, nous vous recommandons vivement les polaires légères en laine de mérinos. Elles tiennent chaud sans retenir la transpiration ni les mauvaises odeurs. Les manches longues vous protègeront des coups de soleil.

    Par-dessus vous supporterez une seconde polaire un peu plus couvrante pour les départs matinaux ou les soirées.

    Enfin, emportez une petite doudoune et un coupe-vent imperméable, indispensables en cas de pluie ou de vents forts. Gardez à l’esprit qu’il peut faire 25 degrés un jour et -2 degrés le lendemain. Nous sommes en Patagonie !

    Côté accessoires, pensez à prendre casquette, bonnet, gants, tour de cou, lunettes de soleil, crème solaire (indice 50) et lampe frontale.

    Un sac à dos de randonnée de 30 L est suffisant pour accueillir vos affaires personnelles et le pique-nique du midi (donnés par les refuges le matin même). Vous trouverez de l’eau potable partout dans le parc (merci les rivières qui descendent directement des glaciers !).

    Un drap de sac de couchage, une gourde en inox et une serviette en microfibre vous seront offerts le premier jour du trek.

    Des sacs de couchage prévus pour les températures australes vous sont prêtés pour les 4 nuits (dans les refuges et campings), tout comme les tentes pour ceux qui choisissent l’option camping tout équipé.

    Pour les plus douillets, l’achat d’un oreiller de trek gonflable peut être un réel gain de confort sans alourdir le sac à dos.

    Enfin, vous trouverez des prises (les mêmes qu’en France) dans tous les refuges.

    torres-del-paine-tierra-latina-trek-w-cuernos

    Comment visiter le Parc National Torres del Paine ?

    Le Parc National Torres del Paine est immense. Il a donc plusieurs entrées et peut se visiter de différentes manières. Ainsi, vous pourrez choisir une excursion à la journée, en petit groupe ou en service privé.

    Pour les moyens de locomotion, il est possible d’y aller en bus, en minibus, en voiture privée. Une fois sur place, on peut faire du catamaran (notamment pour s’approcher du glacier Grey), du cheval, du kayak, de l’escalade, de la marche en crampons sur le glacier Grey.

    Côté randonnées, il y a beaucoup de sentiers. Le plus connu étant, vous l’aurez compris, le trek W. Mais vous pouvez aussi décider de prolonger l’aventure et de faire le trek O. Celui-ci fait le tour du parc en formant une boucle qui suit le sentier du W. Le trek O dure 7-8 jours, contre 4-5 pour le W.

    Pour se rendre au Parc National Torres del Paine depuis Santiago, la capitale du Chili, il faut d’abord se rendre en Patagonie.

    Le plus rapide est de prendre un vol jusqu’à Punta Arenas (3h de vol). Ensuite, on prend un bus depuis l’aéroport pour se rendre à Puerto Natales (3h de route). Enfin, depuis Puerto Natales, il faut compter entre 1h30 et 2h30 de route et de piste (selon la météo et l’endroit où l’on se rend dans le parc) pour atteindre l’entrée. Nous pouvons organiser tout le trajet pour vous, contactez-nous pour en savoir plus !

    Notre conseil est de laisser le gros de vos affaires à l’hôtel à Puerto Natales. En effet, vous y repasserez à la fin du trek ou de votre excursion. Ainsi, vous ne prenez que le minimum avec vous.

    trek-w-torres-del-paine-lago-nordenskjold-tierra-latina

    Trek W au Torres del Paine : l’avis de Chloé, fondatrice de Tierra Latina

    C’est sans doute le plus beau trek d’Amérique Latine. Après avoir réalisé le trek du Canyon del Colca et du chemin de l’inca au Pérou ; les 3 jours de marche et de bivouac dans les dunes des Lençois Maranhenses au Brésil ; les 5 jours vers Ciudad Perdida dans la jungle colombienne et les 2 jours autour du Fitz Roy en Patagonie argentine ; le trek W apparait comme étant celui qui réunit la plus grande diversité de paysages observables sur un même circuit.

    Étant fanatique de la Patagonie, j’ai adoré marcher pendant 5 jours dans les forêts de lengas emblématiques de cette région australe, entre glaciers, pics de granit et lacs turquoises.

    Le Parc National Torres del Paine est un lieu exceptionnel. Les paysages sont à couper le souffle. Et cette lumière bleutée du bout de monde (déjà observée à Ushuaïa) propre aux latitudes les plus basses de la planète m’émeut à chaque fois.

    Trek W au Torres del Paine, Chili
    trek-w-marche-de-nuit-base-torres-tierra-latina
    trek-w-torres-del-paine-mirador-frances-tierra-latina
    Chloe-Proust-Fondatrice-Tierra-Latina-Torres-del-paine-glaciar-grey-w-trek

    Publier un Commentaire